• En raison de l’origine volcanique de l’archipel, les plages de sable blanc sont rares, mais celles qui possèdent cet atout sont plus que paradisiaques. Sur Grande Comore, vous les trouverez surtout sur les côtes est (Bouni et Chindini) et  sud (Chomoni). À Mohéli, elles seront sur l'île de Chissioua Quénéfou et sur la côte ouest (Kavé Hoani,Domoni et Miringoni). Elles seront moins nombreuses à Anjouan, mais celles de Moya et de Hayoho valent le détour (à pied ou à bateau).

• Sports nautiques (surtout en juillet et en août) et pêche au gros (en novembre et mai) viennent s’ajouter aux plaisirs de la plongée sous-marine. Les plongeurs jouiront d’un important récif corallien où évoluent toutes sortes d’espèces de poissons tropicaux multicolores, mais aussi des espadons, dugongs, dauphins, tortues de mer et raies mantas.

• Côté terre, vous pourrez randonner dans la jungle qui recouvre les environs du cratère du mont Kartala sur Grande Comore. N’hésitez pas à faire le tour de l’île à la recherche des petits villages, mais aussi de sites pittoresques comme labaie du Trou du Prophète, le cratère du lac salé… Par ailleurs si vous aimez marcher, c’est Anjouan qui vous offrira les paysages les plus variés parsemés de lacs, cascades et rivières (chutes de Tatinga et lacs de Dzialaoutsounga etDzianlandzé) et la plus belle plantation d’Ylangs-Ylangs, spécialité du pays, dans le cirque de Bambao. Mohéli est l’île la plus sauvage recouverte d’une épaisse forêt tropicale qui ne demande qu’à être explorée.

 

 

Video des Comores

Infos

  • Prev
Scroll to top